Que devez-vous savoir sur les palpitations ?

Vous avez déjà ressenti cela : votre cœur qui s’emballe, vous ressentez une espèce de gêne au niveau de votre cœur et les battements semblent arriver jusqu’à vos oreilles. La sensation est désagréable, elle est angoissante. Vous vous êtes peut-être dit que vous vivez vos derniers instants, tant vous n’avez jamais vécu cela. En fait, vous avez ce qu’on appelle communément des palpitations. Qu’en est-il vraiment ?

Au cœur des palpitations

Lorsqu’on parle de palpitations, c’est au niveau du cœur que cela se passe. C’est le rythme cardiaque qui est troublé. Comment se manifestent les palpitations ? Par des battements de cœur désordonnés, des à-coups du cœur, des irrégularités. Bref, le cœur ne bat pas de façon normale. Quelle est la normalité en la matière ? Le cœur devrait effectuer 60 à 100 battements par minute. Si votre cœur bat plus vite que cela, c’est qu’il y a palpitations. On peut catégoriser en deux les palpitations :
– la tachycardie : c’est lorsque les battements sont réguliers, mais trop rapides.
– l’extrasystole : c’est lorsque le cœur bat de façon anormale et qu’il y a une sensation de battements raté ou d’arrêt de battement.
Les palpitations peuvent survenir pour une raison quelconque, mais si la cause en est une maladie cardiaque, alors, elles peuvent donner lieu à de graves conséquences. Il pourrait y avoir un infarctus du myocarde ou une embolie périphérique (un caillot se forme par exemple). Dans des cas extrêmes, les palpitations se sont soldées par un arrêt cardiaque entraînant la mort. Elles peuvent être dues à l’anxiété, mais aussi provoquer de l’anxiété. Elles peuvent jouer sur la tension artérielle et donner une sensation de soudaine faiblesse.

Pour quelles raisons les palpitations surviennent-elles ?

Comme expliqué sur cette page, le stress, l’anxiété et la panique peuvent être à l’origine des palpitations. D’autres facteurs tels que le tabac, la caféine, la ménopause, une grosse chaleur ou un sport intense peuvent aussi déclencher des palpitations. Des maladies peuvent également en être la source. Il peut s’agir de l’anémie : le sang est peu oxygéné et le cœur s’emballe. L’hyperthyroïdie peut aussi jouer un rôle dans les palpitations, de même qu’une tension artérielle élevée, étant donné que le cœur est obligé de pomper plus vite. Pendant un effort, une douleur dans la poitrine peut être ressentie, ce qui peut entraîner une tachycardie. En effet, le muscle cardiaque doit pomper le sang plus rapidement. La fibrillation auriculaire fait augmenter le rythme cardiaque et mène vers la fibrillation ventriculaire. Cela fait accélérer le pouls. Maintenant que vous avez une idée un peu plus précise de ce qui peut provoquer les palpitations, vous pouvez prendre des mesures pour que cela ne vous arrive jamais ou ne plus les revivre. Évitez autant que possible tout stress. Respectez une bonne hygiène de vie : excluez le tabac, la caféine, le gras, réduisez le sucre, etc. Pour éliminer tout doute et recevoir des conseils judicieux, consultez votre médecin.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *